Aujourd’hui j’avais envie de vous parler pour la première fois ici d’un autre sujet qui me passionne. Il s’agit de documenter sa vie. Il y a plein de manières de le faire et je vais vous montrer rapidement comment moi-même j’ai évolué au fil des années. Mais ce qui m’intéresse le plus pour cet article c’est de se demander POURQUOI documenter ma vie est important pour moi et ce que ça peut m’apporter. Parce que mon but ici, c’est de partager des sujets qui me plaisent et pourquoi pas vous faire réfléchir, réagir !

Une petite partie de mes albums dans mon bureau

Ma documentation à moi

Comme beaucoup quand j’étais en primaire et collège, j’ai tenu un « journal intime ». Vous savez, ce petit carnet avec un minuscule cadenas et sa minuscule clé ?! J’y notais mes états d’âme, mes coups de gueule. Et surtout je le planquais bien pour que personne ne tombe dessus ! Malheureusement, je ne les ai pas gardé. Ils ont fini à la poubelle lors d’un déménagement, le minimalisme était déjà en moi !!

L’année 2015, encore en cours…

Pendant des années, je n’ai plus rien documenté. En 2002 ou 2003, j’ai eu mon tout premier appareil photo numérique, et là, ça a été top ! Le coût des photos avait tellement chuté que je pouvais en prendre plein ! Et puis en 2005, fan de loisirs créatifs en tout genre (et notamment de bijoux en perles à cette époque), j’ai découvert le scrapbooking via internet et j’ai décidé d’utiliser enfin ces photos qui finalement restaient sur le disque dur de mon ordinateur ! J’ai commencé par un album souvenir de la fête des 25 ans de mariage de mes beaux-parents. Et puis je suis « tombée dans la marmite » ! A tel point que j’ai même eu pendant près de 10 ans une association avec des copines et animé des ateliers !

Année 2015

Au fil du temps, ma façon d’aborder ce loisir créatif a évolué. Je voulais de plus en plus raconter le quotidien. Je voulais plus de texte et de photos des petits moments de tous les jours et bien moins de « jolies photos » et de décorations. A la même période, un concept inventé par Becky Higgins est apparu : le Project Life. Il s’agissait d’albums photos, de pochettes et de cartes déjà décorées. Il n’y avait plus qu’à mettre les photos et les cartes dans les pochettes et d’écrire notre texte ! Le processus « créatif » était simplifié. J’ai aussi beaucoup suivi (et je la suis toujours énormément) Ali Edwards, une autre américaine, qui prône la mise en avant de l’histoire avant la photo !! Et je me sentais de plus en plus à l’aise à écrire !!! J’ai trouvé ce qui me plaît. Des mots, des photos, un tout petit peu de déco !!

Année 2016, avec un format carré pour toutes les pochettes
Une semaine de 2016 où seules les photos sont placées

Mais avec l’arrivée de mes enfants, j’avoue, je prends beaucoup moins de temps (quasi pas du tout même) pour m’adonner à cette passion !

Et pour autant, je n’ai pas arrêté de documenter mon quotidien. Actuellement, je le fais quasi uniquement via mon compte personnel sur Instagram sur lequel j’ai les photos et les mots ! Et je prends aussi régulièrement des notes de petits moments de notre quotidien dans mon Bullet Journal ! Ainsi, quand j’ai un peu de temps pour me remettre à compléter mes albums, je sais où retrouver mes souvenirs !

Mais la question est POURQUOI faire tout ça ?

J’aime l’idée de laisser une trace aux générations futures. Laisser une trace de ce qui faisait notre quotidien au fil des années. Le temps passe vite, tout évolue si vite ! Et ainsi, revenir dans un album nous permet de se replonger dans ces années passées et de noter toutes les différences qu’on peut trouver avec l’époque actuelle ! Et en même pas 15 ans, il y en a déjà tellement !

Le début de l’année 2017

Mais que vais-je faire de tous ces albums ?

Aujourd’hui, mes albums sont volumineux mais je m’en fiche. J’aime la philosophie minimaliste dans son ensemble et je tente de toujours aller plus loin en ce sens. Mais mes albums, pour le moment, n’entrent pas en jeu dans mes envies de désencombrement. Et puis, je peux tout à fait faire diminuer leur place si je le veux un jour en les scannant par exemple et en imprimant des versions papier via tous les sites en ligne. Même la marque Project Life a une application sur smartphone qui permet de faire ses pages en ligne et d’imprimer ensuite sous format d’albums !

L’année 2013, seule année entièrement terminée depuis que j’utilise ce format « Project Life »

Nous sommes en septembre 2019 et j’ai vraiment très très envie de me remettre à compléter mes albums des années passées. J’ai très très envie de documenter aussi le moment présent au fur et à mesure ! Je ne me mets aucune pression, si je n’y arrive pas aujourd’hui, j’y arriverai un jour. J’aurai peut-être alors envie de changer un peu ma technique ou ma façon de faire, mais l’essentiel est que documenter ma vie reste ancré en moi et que je continue régulièrement, d’une manière ou d’une autre !

Ma documentation actuelle, uniquement sur Instagram
Exemple d’une photo et de sa légende (pour utiliser éventuellement dans mes albums papiers ensuite)

Et je reviendrai là dessus dans de prochains articles sur la documentation passée et sur la documentation du temps présent !

Et vous, vous gardez ainsi des souvenirs de votre vie ? Sous quelles formes ? Venez en parler dans les commentaires, j’ai hâte de vous lire !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *