Création de mon entreprise : stage « 5 jours pour entreprendre »

J’en ai déjà parlé ici à plusieurs reprises, je suis en phase de création de mon entreprise. Afin d’aller plus loin, j’ai décidé de vous partager mon parcours. C’est intéressant pour moi d’en garder une trace et ce blog est une façon pour moi de conserver des souvenirs (un peu comme pourrait l’être un journal de bord). C’est aussi un moyen de vous montrer l’envers du décor, les coulisses et les différentes étapes d’un tel projet ! Et puis une nouvelle fois pour moi, ça peut me permettre de prendre du recul sur la situation et m’amener à une nouvelle analyse ! Alors, c’est parti !

Pour commencer je vous rappelle l’article que j’ai écrit concernant mon bilan de compétences qui m’a conforté dans cette envie de création de ma propre entreprise.

J’ai mis du temps avant de me sentir prête à me lancer, il aura fallu que mon congé parental se termine et aussi que mon licenciement soit prononcé pour que je me lance enfin dans les démarches concrètes !

J’ai été licenciée au 11 octobre et j’ai reçu mon courrier le lundi 14. Et bien dès le mardi 15 je décrochais mon téléphone pour contacter la CCI et lancer les premières recherches de réunions / rdv et autres accompagnements qui pouvaient m’être proposés !

Bien entendu il a aussi fallu que je fasse les démarches auprès de Pôle Emploi afin d’être inscrite et de pouvoir prétendre à l’ARE (Aide au Retour à l’Emploi) qui permet aussi de bénéficier d’aide et d’appui dans le parcours de création d’entreprise.

J’ai donc participé auprès de ma CCI à 3 événements.

J’ai tout d’abord assisté à une réunion d’information (gratuite) de 2h sur le statut de micro-entrepreneur. C’était assez succinct mais ça m’a permis tout de même de refaire le point sur ce statut vers lequel je me dirige et d’avoir quelques éclaircissements, notamment en terme de fiscalité (je n’avais pas creusé encore cette question !).

J’ai ensuite participé à une matinée entière d’information sur l’entrepreneuriat, gratuite également. Là, clairement, rien de nouveau pour moi.

Et enfin, la semaine dernière, j’ai effectué un stage complet de 5 jours intitulé « 5 jours pour entreprendre ». Ce stage a été financé par mon CPF (compte personnel de formation).

Nous avions donc 5 journées complètes de 7 heures avec des intervenants professionnels, experts de leurs domaines. Des conseillers à la création d’entreprise de la CCI, des assureurs, experts-comptables, fiscalistes, notaires, SSI et URSSAF.

Le programme des 5 journées était le suivant :

LUNDI

Nous, l’équipe, le projet puis son contexte, son marché et son business model ! L’intervenant était un conseiller de la CCI hyper motivant et intéressant. Un entrepreneur lui aussi qui a déjà créé plusieurs business. C’était super dense mais très intéressant. De bonnes bases avec les bonnes questions à se poser avant de se lancer

Le soir on avait un peu de travail à faire à la maison et notamment réfléchir à notre client idéal et comment répondre à ses besoins. Exercice qu’on a débriefé le lendemain matin avec tout le groupe. L’intervenant avait des questions très pertinentes et bousculantes. Il savait mettre le doigt sur les points qui pouvaient amener des faiblesses. Une bonne préparation pour savoir argumenter toutes nos idées de façon claire et synthétique à n’importe quelle personne de l’extérieur (partenaire ou personne « lambda »).

MARDI

De l’étude de marché au positionnement commercial, le mix marketing. De la stratégie au plan d’actions. Le business plan et savoir pitcher son projet. Toujours le même intervenant de la CCI. Les questionnements sont toujours approfondis et percutants !

L’assurance. Une intervenante dynamique qui a été très claire dans son message pour bien nous parler de l’assurance de l’entreprise mais aussi de l’entrepreneur lui-même ! On fait le tour de tous les points de vigilance selon les activités des différents stagiaires !

MERCREDI

L’analyse économique et financière. Animé par deux experts-comptables. C’est clairement du chinois pour beaucoup des stagiaires. Je me mets à leur place, c’est très compliqué au départ de comprendre un bilan, un compte de résultat !! Ayant moi-même un parcours d’études en expertise-comptabilité puis en gestion et marketing, je n’apprends rien de nouveau mais une piqûre de rappel est vraiment la bienvenue !

JEUDI

Le cadre fiscal. Un nouvel expert-comptable, plus âgé, accompagne l’un des deux présents la veille. Son discours est bien moins accessible aux novices. Il sait de quoi il parle, mais il n’arrive pas à formuler ses idées de façon simple et accessible. Heureusement, le deuxième intervenant reformule parfois et c’est un peu plus compréhensible pour mes partenaires stagiaires !

Le statut social et les cotisations obligatoires : Nous avons deux intervenantes de la SSI (Sécurité Sociale des Indépendants – qui n’existera plus au 1er janvier 2020 et tous les indépendants dépendront alors de la CPAM – comme les salariés) et de l’URSSAF. Leurs explications, bien que denses, sont claires. Elles simplifient au maximum leur discours et je trouve qu’elles nous transmettent vraiment très bien leurs informations.

Le cadre juridique. Cette intervention est animée par un notaire. C’est sûrement la partie que tous les stagiaires ont le plus appréciée d’un point de vue animation. Il n’a pas du tout utilisé le support Power Point fourni, mais a fait ses propres schémas ultra clairs et simples. Et puis, d’un point de vue langage, il était hyper accessible, pas du tout « déconnecté » d’un public néophyte !! Et ce qui ne gâchait rien, il était également drôle. Au 4ème jour, quand nos cerveaux ne sont plus trop en état de faire les connexions nécessaires à la compréhension, c’était vraiment appréciable !

VENDREDI

Réussir le financement de son entreprise et contrôler la montée en régime de l’entreprise. C’était à nouveau une personne de la CCI, différente du lundi et du mardi. Une dame qui elle aussi entreprend de son côté et ne fait pas que conseiller les entrepreneurs ! Elle parlait de façon très « cash », très simple. Elle a vraiment axé son discours sur nos 5 projets différents. Elle n’est donc pas allé au-delà des besoins des stagiaires et ça nous a permis de ne pas trop nous perdre ! On a parlé outils de pilotage, tableaux de bord etc. Et malgré le contenu dense, ça a permis à tous de mieux synthétiser tout ce qu’on avait vu depuis le début de la semaine et même de comprendre de façon plus claire certains points compliqués (notamment en compta, gestion et fiscalité) !

Alors très franchement, le plus dur pour moi a été de me remettre dans un rythme aussi intense après plus de 18 mois où je vis au rythme de mes enfants, de l’école… Mais finalement, ça a été très enrichissant même si je n’ai pas appris beaucoup de choses nouvelles du fait de ma formation initiale en Expertise-comptable et en Marketing. Cependant, il est toujours bon de se remémorer tout cela quand on est directement concerné, et puis, il y a toujours des changements qui ont lieu et c’est indispensable de se mettre à jour !

Ca m’a aussi permis de me mettre dans un « mood » entrepreneurial plus fort encore et ça, c’est vraiment top. Je suis encore plus motivée à me lancer, mais en le faisant vraiment bien !

Cette semaine où est publié cet article (la semaine suivant le stage), je me mets un peu en « pause » pour plusieurs raisons : je veux digérer tout ce que j’ai appris (je reprendrai sûrement tous les supports Power Point qu’on a eu durant le stage mais sans travailler à utiliser les outils sur mon propre projet), j’ai l’anniversaire de mon fils à préparer car il est le dimanche 8 décembre, et à titre personnel, j’ai pas mal de rendez-vous qui vont me demander un peu de préparation.

Je compte donc dès la semaine prochaine reprendre tout cela, mettre à plat tout ce que je dois faire pour lancer réellement mon projet et surtout me fixer des délais de réalisation pour ne pas laisser filer trop le temps !

J’espère que ce survol d’un tel stage vous a plu et que vous y avez trouvé des informations intéressantes. Venez m’en parler en commentaires si vous avez un projet de création d’entreprise, quel qu’il soit. J’adore partager sur ce sujet !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *